Le coup de foudre

J’ai dansé sous l’orage. Les gouttes frappaient mon visage, battant la cadence au rythme de mes pas. Le tonnerre a éclaté comme je tapais dans mes mains, et la foudre jailli au premier entrechat. Le vent m’a enveloppé d’un tourbillon, amenant dans son sillage une entêtante fragrance d’ozone.

Elle se tenait devant moi. Amie ? Ennemie ? Je ne sais plus trop. Je me souviens d’être venu pour l’affronter, mais je ne lui voulais aucun mal. On m’avait ordonné de la tuer, je me contentais de faire mon boulot. Elle aurait pu me foudroyer sur place, mais… non. A la place, elle m’a ensorcelé. Difficile de tuer quelqu’un quand on danse sous l’orage.

Quand la tempête est passée, je me suis effondré, épuisé. L’enchanteresse était partie, mais son visage était gravé de manière indélébile dans mon esprit. Sa beauté, terrible, envoûtante. J’ai mobilisé mes muscles tétanisés pour me lever. Il y avait toujours, dans le vaste monde, des gens qui lui voulaient du mal. Je devais la retrouver, l’accompagner, la protéger.

C’est ainsi que je rencontrais Viviane pour la première fois.

Date d’écriture: 2020

Une réflexion au sujet de « Le coup de foudre »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s