Majorité silencieuse ?

Une annonce dans le TGV. Quelqu’un vient « d’être percuté sur la ligne à haute vitesse » (pour ceux qui ne lisent pas entre les lignes, quelqu’un vient de se suicider ou à tout le moins d’essayer). Le train va être dérouté avec 40 minutes de retard. La réaction dans mon wagon ? Grands soupirs, gens outrés du retard, imprécations envers la SNCF. Sans déconner, je suis vraiment le seul dans la rame à m’inquiéter des conséquences que la collision avec un train roulant à 200 kilomètres-heure peut avoir sur la vie d’un autre être humain ?

Hhmmm… peut-être que non. Après tout, je n’ai pas moi-même crié mon inquiétude sur tous les toits. Y a t-il d’autres gens autour de moi qui se posent silencieusement les mêmes questions ? Je l’espère de tout cœur.

Date d’écriture: 2017

L’enfermement

Elle était enfermée depuis des années, trop loin de la surface. Bien trop longtemps dans l’obscurité totale. En tâtonnant au hasard, elle trouva un passage. Où la mènerait-il ? Peu importe, il lui fallait sortir au plus vite. Elle parcourut la galerie en toute hâte. Plus vite, plus haut. Là, enfin, une lumière… et d’un coup, la goutte d’eau jaillit à la surface. De la source à la bouteille, de la bouteille à la bouche, de la bouche à la terre. Et le cycle recommença.

 

Date d’écriture: 2012