L’avion de papier

J’ai fait un avion en origami. Je l’ai lancé et il s’est envolé haut dans le ciel, si haut que j’ai cru qu’il ne redescendrait jamais. Mais il a fini par revenir vers le sol en un tourbillon de papier. J’ai éclaté de rire quand il a atterri. Moments magiques.
Pourtant, si on y regarde de près, ce n’est qu’un ensemble de molécules de cellulose associées entre elles par des liaisons faibles. La morphologie de cet ensemble, à une échelle macroscopique, offre une portance toute relative qui, quand on l’associe à une poussée initiale suffisante, permet à la structure de se maintenir au dessus du sol pour une durée limitée. Rien de bien magique.
Sauf que la magie n’est pas dans le phénomène physico-chimique. Elle est dans notre capacité à voir du merveilleux en chaque chose.
Date d’écriture: 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s