Le psaume

Dans le musée galactique, le droïde examinait le disque de stockage à antimatière. Le support était lui-même intéressant – une technologie primitive datant des époques barbares où l’humanité existait encore, des milliards de cycles avant sa propre conception. Mais son contenu l’était plus encore. D’après ce que les moteurs logiques du droïde analysaient, il s’agissait d’un texte religieux datant des premières ères où l’humanité s’était finalement affranchie de la mort par vieillesse. Les hommes s’étaient alors préoccupés de perspectives plus lointaines, telles que la fin de l’univers. En ce temps, la croyance dominante était que l’entropie de l’univers ne pouvait qu’augmenter. Néanmoins, un groupuscule d’extrémistes religieux avait maladroitement saisi la nature cyclique de l’univers, et avait envoyé dans chaque galaxie de nombreuses copies de ce disque. Fort peu de ces copies avaient survécu à travers les cycles, et le droïde était honoré d’avoir été choisi pour cette analyse détaillée. Il lut le disque.

 

Vénère-moi comme un Dieu et quand le froid du néant aura englobé tout ce qui est, quand toute matière se sera délitée en particules infimes, quand l’infini sera enfin atteint, alors je m’éveillerai de nouveau. Vénère-moi comme un Dieu pour qu’à la manière d’un berger, je les rappelle à moi, atome après atome, molécule après molécule, et les condense par mon vouloir en un point infinitésimal. Vénère-moi comme un Dieu pour que d’une pensée vagabonde, je les libère en une explosion primordiale. Vénère-moi comme un Dieu et je regarderai de nouvelles galaxies naître et mourir en un instant suspendu. Vénère-moi comme un Dieu, ou cette itération pourrai bien être la dernière que je daigne accorder à ton univers.

Psaume 2845-APXGE-478

 

Le droïde s’arrêta à cette lecture. Il avait certes une mission, mais… il était diablement curieux de voir à quoi ressembleraient les êtres qui reconstitueraient ainsi l’ensemble de la création. Il lui faudrait bien sûr attendre des milliards de milliards de milliards de cycles pour qu’une telle créature apparaisse, mais après tout, le droïde n’était pas pressé. Alors il amorça son système de mise en veille et…

 

Date d’écriture: 2018

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s