Der General ist tot

Un halo de lumière. Brève lutte contre l’obscurité. Il vacille. S’éteint. Je sais où se trouve la voiture. Le dernier lacet de la route. Encore un instant et elle apparaîtra.

La lumière revient. Repousse les ténèbres. Ma cible arrive.

Inspire. L’air investit mes poumons. Expire. Un petit nuage de buée s’échappe dans la nuit. La voiture apparait enfin. Immobile maintenant. Là, sur le siège arrière, un homme lit le journal. Son képi masque son visage, mais ses épaulettes le trahissent.

J’ajuste ma visée. Sensation de métal contre ma joue. Froid. Mon doigt se crispe sur la gâchette. Une fraction de seconde, je vois du sang. Les phares font une embardée. S’éteignent. Les ténèbres dominent à nouveau.

Confusion. Quelqu’un crie quelque chose. Der General ist tot, der General ist tot. Des hommes tirent au hasard, dans la mauvaise direction. Eclairs fugitifs à chaque détonation. Trop tard, j’ai déjà disparu. Je ne suis plus qu’une ombre dans la nuit.

 

Date d’écriture: 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s