Le réveil

Je remonte la couverture, me retourne. Elle est dans la cuisine. Elle verse du café dans une tasse. Quelque chose ne va pas. Son sourire, peut-être. Malsain. Elle verse autre chose dans le café. Du sucre ? Non. Pas la bonne boîte. C’est… ça ressemble à notre boîte de mort aux rats. Je gémis, me retourne à nouveau dans le lit. Elle pose la tasse sur le plateau, entre dans la chambre. Me tend le café. Je bois. Douleur ! Le poison envahit mon corps, brule mes entrailles. Un million d’aiguilles aiguisées transpercent mon ventre. Un dernier soubresaut d’agonie. Je meurs. Je…

Je me redresse en sursaut dans le lit. Mon corps baigne dans ma propre sueur. J’ai fait un rêve… de quoi ça parlait déjà ? Des bruits de vaisselle me parviennent de la cuisine. Concentre-toi. Le rêve. Je me tordais de douleur dans le lit. Cette fichue maladie. Même dans mon sommeil, je ne peux lui échapper. Il y avait plus… je buvais quelque chose… je… je ne sais plus.

Des pas approchent. Ma femme ouvre la porte.

– Tu es réveillé, trésor. Il m’avait bien semblé t’entendre. Tu as bien dormi ? »
– J’ai fait un cauchemar. Mes douleurs revenaient comme jamais. Elles étaient si fortes que j’en mourais. »
– Mon pauvre ange, tu as une tête à faire peur. Tiens, je sais ce qui te fera du bien, regarde ce que je t’ai préparé. »

Sur le plateau fumait une délicieuse tasse de café.

 

Date d’écriture: 2015

cafe
Crédits photo: quinntheislander

Une réflexion au sujet de « Le réveil »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s