Timidité

Un garçon prend le bus tous les matins avec moi. Cheveux blonds, mi-longs. Yeux verts. Plutôt beau gosse avec son petit sourire charmeur. Il me plait. Le problème, c’est que j’ose pas l’aborder.

D’abord c’est aux hommes de faire le premier pas. Oui, mais il ne le fait pas. Bon. Va falloir que je me décide. Chaque matin, je me dis : aujourd’hui, tu lui parles, tu l’invites à prendre un café. Mais devant lui, je me débine. Allez, courage. Ce matin, j’arrête de réfléchir et je le fais.

Mince. Dans le bus, je ne le vois pas ce jour là. Ni le lendemain. Quelques semaines plus tard, je dois me rendre à l’évidence : mon bel inconnu ne prend désormais plus le bus.

Date d’écriture: 2014
A ce qu’on n’ose pas.

2 réflexions au sujet de « Timidité »

  1. Cosmo ! …ah, « faute » avouée….

    La vie, la chance, la volonté de la saisir ou pas, le hasard, le destin, les moments partagés ou pas, les regrets, eh oui ! 🙂

    PS : Ça marche l’abonnement à ton blog !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s