Sens unique

Dès que mes yeux se sont posés sur toi, je t’ai aimée. Mes amis m’ont dit d’aller te parler, que ça ne pourrait qu’être réciproque. Mais tu es restée de marbre.

Mes amis m’ont conseillé de te faire la cour, et je t’ai courtisée. Tu as poliment accueilli mes avances, sans coeur ni passion.

Mes amis m’ont dit qu’une fois mariés, en se cotoyant tous les jours, les sentiments naîtraient. J’ai demandé à ton père l’autorisation de prendre ta main, et j’ai préparé une cérémonie somptueuse. Tout du long, ton sourire est resté froid, distant.

Les années sont passées, nous avons eu des enfants. Eux, tu les as aimés de tout ton coeur. Mais jamais tu ne m’as regardé avec une telle étincelle dans les yeux.

Le temps continuant son oeuvre, nous avons vieilli. Côte à côte, mais pas ensemble. Mon amour n’a jamais été qu’à sens unique. Et maintenant, au soir de ma vie, je dois me rendre à l’évidence.

Mes amis sont des crétins. Et moi plus encore pour les avoir écoutés.

Date d’écriture: 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s