La bibliothèque

Léonard n’avait jamais vraiment cessé d’apprendre de son vivant, aussi, une fois dans l’après-vie, décida-t-il de se cultiver encore et sans relâche. Après tout, il avait désormais l’éternité pour assouvir sa passion. On lui présenta le bibliothécaire, qui l’amena au saint des saints, la grande bibliothèque universelle où se trouvait archivé tout le savoir humain, mais aussi tout ce que les humains n’avaient jamais découvert, en bref, tout ce qu’il était possible de découvrir. Et il y avait même, lui avait-on dit, des archives retranscrivant tout ce qui existait mais ne pouvait être découvert, car la plus discrète des observations aurait apporté trop de modifications pour permettre l’observation du phénomène.

La bibliothèque était immense. Un véritable monde dans l’univers de l’après-vie, telle fut la première impression de Léonard quand il arriva sur le seuil. Il remarqua avec étonnement qu’il était seul. Le bibliothécaire s’arrêta au pas de la porte et lui fit signe d’avancer.

Vous n’entrez pas ? » demanda Léonard, surpris.
Oh non ! » répondit le bibliothécaire. « Voilà de nombreux fragments d’éternité que nul n’est plus entré ici. »
Mais alors, qui classe les nouvelles découvertes ? » s’étonna Léonard.
Personne ne les classe. Les nouvelles découvertes arrivent et s’ajoutent d’elles-mêmes à l’édifice, si bien que la bibliothèque ne cesse de croître. Mais tout ceci grandit bien trop vite pour que quiconque puisse encore y mettre de l’ordre, même moi. »
Alors si je veux savoir, par exemple, comment fonctionne le corps humain, comment ferai-je donc pour trouver ce que je cherche ? »

Le bibliothécaire sembla soudain pensif.

Eh bien… il existe bien un moyen, mais… »
Quel est ce moyen ? » insista Léonard.
Il n’existe aucun classement, aussi vous ne pourrez trouver l’information que vous cherchez qu’avec une chance infinie. Mais qu’à cela ne tienne, il vous suffit de lire l’ensemble de la bibliothèque. Vous finirez tôt ou tard par savoir ce que vous voulez. »

Léonard considéra l’édifice imposant, qui avait déjà sensiblement grandi durant les quelques minutes qu’avait duré leur discussion. Cette nouvelle aile, dans la partie ouest, par exemple… Léonard aurait juré qu’elle n’y était pas, quelques instants auparavant.

Tout lire ? Mais quelle est la taille de cette bibliothèque ? »
Elle contient tout le savoir du monde, qui est infini. Aussi est-elle, nécessairement, elle aussi infinie. Fort heureusement, vous disposez d’autant de temps que vous n’en voulez en ce lieu, aussi aurez-vous le temps de tout lire si tel est votre bon plaisir. »

Léonard réfléchit un moment. Avait-il vraiment une telle soif de connaissances ?

Et votre maître, Dieu, ne pourrait-il pas y mettre un peu d’ordre ? »

Le bibliothécaire sourit.

Où donc pensez-vous que soit Dieu ? » demanda-t-il d’un air malicieux.

Léonard fut soudain perplexe. A bien y réfléchir, on lui avait fait visiter l’ensemble des lieux, mais nulle part il n’avait été mention de la demeure de Dieu, et Léonard ne lui avait pas encore été présenté.

Sur Terre, on avait pour coutume de dire que Dieu était partout et en toute chose. » réfléchit-il à haute voix.
Une remarque appropriée. » approuva le bibliothécaire. « Et qu’il sait tout, une façon détournée d’affirmer qu’il contient tout le savoir du monde. Tout comme cette bibliothèque. Il, ou elle, selon la façon dont il vous plait de le ou la nommer, est omniscient.e. En un sens, il/elle contient le monde. Je vous repose donc la question : où pensez-vous que soit Dieu ? »

Léonard contempla la bibliothèque et comprit. Dieu n’avait rien d’un vieil homme barbu. Il était le réceptacle du savoir du monde, toujours avide d’en connaitre davantage, et c’est en ce sens qu’il avait créé l’homme à son image.

Il se prosterna devant l’édifice qui était en fait son Dieu, puis, sur un signe de tête approbateur du bibliothécaire, entra à l’intérieur.

Date d’écriture: 2020

Une réflexion au sujet de « La bibliothèque »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s