Jour de colère

Fourmillements dans le haut du torse et les avant-bras. Tension dans les épaules et le dos. Mon corps se met en condition pour affronter un danger physique. Réaction atavique de défense, quand bien même la solution est ailleurs. Yeux qui s’écarquillent, contraction des sourcils. Narines légèrement retroussées, lèvres figées. Je ne l’entends pas de la sorte et mon visage s’en fait le reflet.

Un cocktail d’inconscient et de contrôlé. Non, ce n’est pas le genre de colère chaude, sanguine, qui se manifeste par des coups et des cris. Bien au contraire. Si j’autorise à ma colère de s’exprimer, ce sera de manière précise. En attaquant là où il y a un point faible. Uniquement si je crois que ça peut aider à régler la situation.

Sinon ? Ma colère attendra son heure. Attendra que se manifeste une faiblesse quelque part qui me permette d’agir. Cela me ferait peut-être du bien, mais je n’ai pas **besoin** de la décharger. Mais malgré sa part de calcul, ce n’est pas, non plus, une de ces colères froides où chaque muscle reste sous contrôle. Une colère froide s’exprime par phrases sèches, accusatrices, souvent ironiques. Je n’accuse pas. Je n’ironise pas. Je me prépare simplement à l’affrontement.

Ce n’est pas, pour autant, une colère destructrice. Je ne souhaite pas faire du mal à l’autre. Ce n’est pas contre lui que je me bats. C’est contre la situation dont il est responsable. Qu’elle cesse et je serai satisfait. En attendant, je ferai ce qui est en mon pouvoir pour la stopper net. « Tu viendras jusqu’ici, tu n’iras pas au-delà. » C’est-à-dire, si je le peux. Mais ce n’est pas si souvent le cas.

Alors quoi ? Ma colère est efficace, économe, déterminée. Efficace – elle vise le nœud du problème. Économe – elle ne perd pas d’énergie en vaines gesticulations. Déterminée – elle ne s’éteint pas aisément tant que perdure sa source.

Et vous, c’est quoi votre colère ?

Date d’écriture: 2017

Une réflexion au sujet de « Jour de colère »

  1. Belle littérature du self-control.
    Ma colère… et bien ça dépend… Moins de tact et de diplomatie que toi, je pense.
    Quoi que…l’âge avançant… est plutôt aidant sur ces coups-là 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s