Frayeurs nocturnes

Crac ! Qu’est-ce que c’est ? Un cambrioleur aux abois, prêt à tout pour obtenir son butin ? Un fantôme nocturne, bien décidé à hanter ma demeure ? Une bête sauvage, en quête de son prochain repas ?

Crac ! Le cœur battant, je m’arme d’une lampe-torche et repousse les ténèbres de son faisceau.

Crac ! Ma lampe se pose sur le coupable et le bruit s’interrompt. Une souris, effrayée par mon apparition, abandonne le paquet de biscuit sur le sol et détale vers le grenier.

J’avais raison. C’était une bête sauvage.

 

Date d’écriture: 2013

2 réflexions au sujet de « Frayeurs nocturnes »

  1. N’empêche qu’il y a beaucoup de gens que les souris effraient ! 😉
    Perso, j’ai toujours plutôt peur de leur prolifération dans mes murs quand j’en vois ( ou traces de leur passage ) et les extermine à contre cœur.
    Idem pour les rats…
    Les araignées, je les laisse avec parcimonie. Après tout, elles exterminent de façon saine les insectes entrés dans la maison.
    Mais je ne vais pas raconter ici et maintenant ma vie avec les animaux qui peuplent mon environnement…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s