La fin du monde, c’est pas pour ce soir

Personnages : Baal (H), sa mère (F) et trois adolescents (H ou F)

 

Trois adolescents fument, assis dans la rue, et jouent avec leurs téléphones. Après quelques instants, un démon apparait sur la scène.

BAAL     Tremblez, mortels, et craignez mon courroux ! Je suis Baal, seigneur de la destruction, fléau de l’humanité, pourfendeur des mondes, ravageur des univers, et ceci est VOTRE FIN ! »

Baal part dans un grand et long rire hystérique. Les adolescents bloquent sur lui. Un d’entre eux prend son téléphone et commence à filmer la scène. Après un instant, les autres recommencent à tirer des taffes.

BAAL     Vous croyiez vraiment pouvoir continuer ainsi sans que l’enfer ne se réveille ? La délicieuse odeur de votre corruption commence même à envahir le neuvième cercle ! Prosternez-vous, misérables asticots, et votre fin sera rapide ! Résistez et vous souffrirez une éternité de souffrance. Vous n’êtes que… »

Sonnerie de téléphone portable. Baal s’interrompt en haussant les sourcils. Les adolescents vérifient leurs téléphones, avant que Baal ne s’aperçoive que c’est en fait le sien. Il le sort de sa poche, fait une grimace en voyant son correspondant, et répond d’une voix nettement moins crépusculaire.

BAAL     Maman ?

La lumière apparait sur sa mère, dans un coin de la scène. Elle parle d’une voix légèrement chevrotante.

MERE DE BAAL  Allo, bonjour mon chéri ! Tu m’entends ?
BAAL     Oui oui, je t’entends.
MERE DE BAAL  Ah, tant mieux. Avec ces incantations longue distance, on ne peut jamais savoir. Moi et les nouvelles technologies, tu sais…
BAAL     Ecoute maman, tu tombes mal, je suis au travail…
MERE DE BAAL  C’est bien, c’est bien… Ça se passe bien au travail en ce moment ?
BAAL     Bah, ça va. Aujourd’hui, c’est plutôt cool, je suis sur un gros projet, une fin du monde. Ça me change des missions en intérim, celles où je dois juste damner une âme ou deux… pour une fois, on me donne un peu de responsabilités, tu vois. Attend, je te mets en pause.

Il se tourne vers les adolescents.

BAAL     Excusez-moi un instant, hein, je suis à vous dans quelques minutes.

Les trois adolescents se regardent, haussent les épaules et répondent en chœur.

ADOLESCENTS  Pas de problème, man !

Baal revient à son téléphone et les adolescents à leurs clopes.

BAAL     Oui, maman… qu’est-ce qu’on disait ?
MERE DE BAAL  Tu me parlais de ton travail.
BAAL     Oui, c’est ça. Une fin du monde. Tous ces mortels qui descendent en enfer d’un seul coup, ça a toujours un petit côté festif, je trouve.
MERE DE BAAL  Ça a l’air beaucoup de boulot, tout ça… tu n’es pas trop surchargé ?
BAAL     Non non… attend un peu, pourquoi tu me dis ça ? Tu as parlé à Lillith, c’est ça ?!
MERE DE BAAL  Peut-être bien…

Baal commence à s’énerver.

BAAL     Maman, combien de fois je t’ai dit de ne pas te mêler de ma vie sentimentale ?!
MERE DE BAAL  Au rythme où tu vas, il le faut bien, si je veux pouvoir serrer un jour mes petits-démons dans mes bras. Alors qu’est-ce que c’est que cette histoire avec Lillith ? Vous vous êtes séparés ?
BAAL     Mais noooooooon… on s’est juste un peu disputé et on avait besoin d’un peu d’air. Et puis j’aimerais que tu arrêtes un peu de parler bébés, tu n’as pas idée de la pression que ça me met !
MERE DE BAAL  Parce que Lillith, elle était prête pour en avoir, elle. Elle demandait que ça, même. Mais non, môssieur préfère bosser que de se concentrer sur sa vie de famille. Franchement, si la fin du monde arrive dans quelques millénaires, c’est si grave que ça ? Si tu essayais un peu de prendre des vacances, pour une fois, tu verrais qu’il y a toujours des pêcheurs à ton retour !
BAAL     Maman, ça suffit, j’en prends des vacances ! Et ma dispute avec Lillith, ça te regarde pas !
MERE DE BAAL  Ah, il prend des vacances ! Comme la fois où tu l’avais emmenée à Sodome et Gomorrhe, et où tu n’avais pas décroché du boulot pendant tout le voyage ? Elle voulait juste passer un peu de temps avec toi, c’est tout… vivre des moments romantiques, sortir de la routine. Une tentatrice a certains besoins, tu sais. Et c’est quand même pas dur de demander à quelqu’un d’autre de te remplacer pour changer. Azazel ou Bélial seraient ravis de te décharger un peu.
BAAL     Ecoute maman, Azazel et Bélial ont leur propre taf’ à faire eux aussi ! Et encore une fois, ma dispute avec Lillith, ça ne te regarde pas !
MERE DE BAAL  Non parce que si tu essayais un peu de te faire pardonner plutôt que de te noyer dans le boulot, moi je pourrais enfin être grand-mère et…
BAAL     Non mais c’est vraiment pas le moment maman. Je vais raccrocher, je fais attendre les mortels là.
MERE DE BAAL  Ah, non, ne t’avise pas de me raccrocher au nez ! Cette conversation n’est pas terminée, petit avorton. Tu vas commencer à…
BAAL     Je t’entend plus très bien, maman, je crois que je vais passer sous un trou noir. Allo ? Alloooooooo ?!

Baal raccroche et la lumière sur sa mère s’éteint. Il est visiblement contrarié par l’appel. Au bout d’un moment, il va s’asseoir parmi les adolescents.

ADOLESCENT 1 Hey, ça va man ?
BAAL     Oui oui, j’ai juste besoin de faire une petite pause. Désolé, c’est pas très professionnel tout ça.
ADOLESCENT 2 T’inquiète man, on a tout entendu et on est avec toi. Moi ma mère elle arrête pas de me tanner pour que je me bouge les fesses et que j’arrête de glander. Et pourquoi, tout ça ?
ADOLESCENT 3 T’as raison, mec/meuf (selon le sexe). De toutes façons Babar il vient pour nous amener la fin du monde, alors t’aurais fait tout ce boulot pour rien, c’aurait été un peu con nan ?
BAAL     Euh, moi c’est Baal…
ADOLESCENT 3 Ouais, Baal, c’est ça. Qu’est-ce que j’ai dit ?
BAAL Tu as dit… peu importe. Mais… ça vous dérange pas que je vienne ici pour vous amener en enfer et tout ?
ADOLESCENT 1 J’sais pas, ça a l’air plutôt cool comme ça. J’veux dire, le mec, il nous amène en enfer quoi, ça claque ! Moi on m’a jamais emmené ailleurs qu’au Prisunic, alors franchement j’te suis man !
ADOLESCENT 2 Ouais, genre… des fois on t’a amené au poste aussi.
ADOLESCENT 1 Putain, j’le crois pas, la vieille balance ! Vas-y, qu’est-ce qu’il va penser de moi maintenant Bart ?
BAAL     Euh, c’est Baal…
ADOLESCENT 1 Ouais, Baal, c’est ça. Eh man, ils prennent quand même les gens qui ont un casier en enfer ?
BAAL     Oui oui, pas de soucis. C’est même un petit plus sur le CV.
ADOLESCENT 2 Oh merde faut qu’j’me bouge les fesses alors. Moi les flics ils m’ont jamais pécho.
BAAL     Mais c’est pas indispensable, t’en fais pas. Tant que tu as fait le mal, on t’acceptera.
ADOLESCENT 2 Ouaaaaaaaah, tu m’rassures Bill. Tu commençais à m’faire flipper avec tes histoires de casier.
BAAL     Euh, moi c’est… bon, peu importe. Je vous propose qu’on s’y remette.
ADOLESCENT 3 Vas-y, fais ton truc man ! On est tous derrière toi ! Si tu veux on t’file même un coup de main !
BAAL     Non non, ça va aller.

Il se lève et se remet à sa place initiale. Il recommence, avec beaucoup moins d’enthousiasme que la première fois.

BAAL     Tremblez, mortels, et craignez mon courroux ! Je suis Baal, seigneur de la destruction, maitre de la vermine, prince des abysses et de la souffrance, héraut de l’apocalypse, tortionnaire des… »

Son téléphone se remet à sonner.

ADOLESCENT 3 Putain, c’est encore ta mère ?! Tu devrais faire comme moi, je l’ai mise en indésirable, maintenant elle tombe direct sur répondeur. Après tu lui dis que t’avais plus de batterie et hop, le tour est joué !

Baal a l’air terrifié.

BAAL     C’est pas ma mère, c’est Lillith. Bordel, bordel, bordel… qu’est-ce que je vais bien pouvoir lui raconter ?!
ADOLESCENT 1 Lizbeth, c’est ta meuf, c’est ça ?
BAAL     Oui, enfin non, c’est un peu compliqué en ce moment… je veux dire, on s’est engueulés et ça fait quelques décennies qu’on s’est plus parlé, le temps de souffler un peu. Et juste après avoir eu ma mère au téléphone, voilà qu’elle me rappelle… elles viennent de discuter entre elles, c’est sûr. Bordel, qu’est-ce que je fais ?
ADOLESCENT 2 Répondeur man. Tu la fais mariner un peu, genre le mec cool, détaché, tout ça, et dans quelques jours tu la rappelles. Tu vas voir, ça marche à tous les coups.
BAAL     Tu crois ?!
ADOLESCENT 2 C’est dans la poche, man.

Le téléphone s’arrête de sonner.

BAAL     Oh merde, ça y est, elle est sur répondeur…

Adolescent 2 lui fait un clin d’œil et lève le pouce vers le haut.

BAAL     Tu es sûr de toi, hein ?
ADOLESCENT 2 Bah ça fait un moment que je suis pas sorti avec quelqu’un, mais au collège ça marchait bien.
ADOLESCENT 3 T’es sorti avec quelqu’un au collège toi ?
ADOLESCENT 2 Nan, mais ça m’a donné une super réputation de mec cool et détaché.
BAAL     Par les enfers, pourquoi je t’ai écouté ?! Faut que je la rappelle tout de suite. Si elle s’endort sur ça, j’en ai pour encore un bon siècle avant qu’on se remette ensemble.

Il s’isole et s’apprête à composer le numéro, quand son téléphone fait un double bip. Il s’interrompt.

BAAL     Merde, elle m’a laissé un message…
ADOLESCENT 3 Bah écoute le man, comme ça tu seras fixé.
BAAL     Et si elle me dit que c’est fini ?! Je peux pas écouter ça !
ADOLESCENT 1 Si tu veux, je l’écoute pour toi.
BAAL     C’est vrai, tu veux bien ?
ADOLESCENT 1 Pas d’problème man !

Baal lui tend son téléphone et attend le verdict, visiblement à l’agonie.

ADOLESCENT 1 Oh… Eh eh, elle y va fort ta meuf !
BAAL     Elle dit quoi, elle dit quoi ?!
ADOLESCENT 1 Attend, c’est pas fini. Ouh ouh ! Pfiouuuuuh… Eh ben…

Quelques instants de silence. Baal n’en peut plus.

ADOLESCENT 1 Ouaaaaaaah… les mecs, faut que vous écoutiez ça. C’est d’la bombe, j’avais jamais entendu un truc comme ça !
BAAL     Qu’est-ce que ça dit, bon sang ?!

Adolescent 1 lève un doigt en l’air pour le faire taire et tend le téléphone aux deux autres, qui collent l’oreille au combiné.

ADOLESCENT 2 Ouh, ça fait mal ça !
ADOLESCENT 3 Sérieux, c’est une folle sa meuf !
ADOLESCENT 2 Grave !

Après quelques instants, les adolescents lui rendent le téléphone. Les nouvelles n’ont pas l’air bonnes.

BAAL     Alors ?!
ADOLESCENT 1 Elle a dit des trucs, j’aurais trop mal pris.
ADOLESCENT 2 Genre au moment où elle commence à hurler, pfiouuuuuh ! Ça fait mal pour toi mec.
BAAL     D’accord, d’accord, elle est en colère, mais c’est fini entre nous ?

Les trois adolescents se regardent.

ADOLESCENT 3 Bah elle le dit pas vraiment, mais franchement, la dernière fois qu’on m’a parlé comme ça, c’était juste avant de me donner trois coups de couteau.
ADOLESCENT 1 Qu’est-ce que tu racontes, t’as jamais pris de coups de couteau toi ?
ADOLESCENT 3 Parce que j’ai esquivé, mais c’est pas la question. Elle veut lui démonter sa tête à Barnabé, ça se sent dans sa voix.
BAAL     Mais qu’est-ce qu’elle a dit au juste ?
ADOLESCENT 2 Tu veux vraiment savoir ?
BAAL     Mais oui bon sang !!!
ADOLESCENT 2 Ben franchement, entre le moment où elle parle de ta virilité, celui où elle insulte ta mère et celui où elle dit qu’elle t’a trompé avec Azraël, là je sais pas trop par où commencer.
BAAL     Azraël… tu veux dire, Azazel ?!
ADOLESCENT 2 P’têtre bien.
ADOLESCENT 1 Oh le bouffon, Azraël c’est le chat des schtroumpfs !
ADOLESCENT 2 C’est toi le bouffon qui connait les schtroumpfs !
BAAL     Lillith m’a trompé avec Azazel ?!
ADOLESCENT 3 Désolé man. C’est la vie.
BAAL     Faut absolument que je lui parle !

Il commence à partir.

ADOLESCENT 1 Attend man, et pour l’enfer et tout ?
BAAL     Je reviendrai quand je pourrai. Dans mille ans, deux mille peut-être. Désolé, mais vous voyez bien, là j’ai une urgence familiale !

Il disparait. Les adolescents se regardent quelques instants.

ADOLESCENT 3 Euh… du coup, j’ai fumé ou on vient d’empêcher la fin du monde ?
ADOLESCENT 1 Ben j’crois, ouais…
ADOLESCENT 2 Pffffff, et vous allez voir, ce soir ma mère elle va encore me dire que j’ai rien fait de ma vie !

Date d’écriture: 2017

Une réflexion au sujet de « La fin du monde, c’est pas pour ce soir »

  1. Changement de format pour une fois… l’an dernier, j’avais joué le « Théâtre sans animaux » de Jean-Michel Ribes, des histoires complètement loufoques et décalées, j’ai eu envie d’essayer dans le même esprit.

    En vrac dans les sources d’inspiration, il y a aussi les lascars gays, Pandore des Gobelins (https://vimeo.com/6507164), et « You want it darker » de Leonard Cohen magistralement reprise pour le teaser du prochain Assassin’s Creed (https://www.youtube.com/watch?v=xMG0JUHpVk8 pour la reprise, https://www.youtube.com/watch?v=v0nmHymgM7Y pour l’original – j’imagine totalement le démon parlant avec cette voix !).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s