Explosion combinatoire

C’est avec ça que le premier d’entre nous s’occupait l’esprit. Un déplacement entraine des dizaines d’autres possibilités, qui en entrainent à leur tour des dizaines d’autres. Très vite, l’explosion des possibles pourrait détruire l’esprit d’un homme normal. Mais pas le sien. Il a vu l’ensemble des chemins, pesé leurs conséquences. Il a joué, encore et encore, et à chaque nouvelle partie il a choisi le bon chemin. Puis il a compris que sa vie n’était rien de plus qu’une version plus avancée de ce jeu, et il a étendu sa perception au monde réel. Des milliers de choix possibles, entrainant des milliers d’autres chemins à chaque instant. Son esprit a tenu bon. Enfin il a réalisé que sa vie n’était qu’un pion ballotté au gré d’un jeu plus complexe encore, auquel se livre l’humanité toute entière. La survie. Et il a encore d’avantage étendu la toile de son esprit, il s’est ouvert aux milliards de décisions qui se prennent à chaque instant.

Alors seulement il a vu. Vu que dans notre course désespérée à la survie individuelle, nous nous jetions droit vers la destruction collective. Il a repéré les maillons faibles de cette trame et a agi pour nous détourner de ce chemin. En soufflant les graines d’un pissenlit au bon endroit et au bon moment. En galvanisant les masses par un discours enflammé. En assassinant l’enfant qui aurait finalement activé la bombe. Par ses actes terribles, il nous a redonné un futur.

Beaucoup d’entre vous seront recalés, votre esprit incapable d’appréhender les chemins fluctuants qui mènent à l’avenir. Du peu d’entre vous qui a réellement le don, davantage encore seront recalés, incapables d’assumer les horreurs qui doivent être faites pour que notre race survive. C’est aux quelques-uns qui resteront après cela que je m’adresse. N’oubliez pas cette leçon fondamentale : rien n’est anodin. Un grain de sable qui se pose sur le rivage, un artisan taillant un bout de bois, un rire partagé, l’explosion d’une supernova. Si un jour vous doutez, alors n’oubliez pas que c’est ici qu’est née la prescience. Autour de ce simple jeu d’échec.

 

Date d’écriture: 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s