Le ruisseau

Devant chez moi, il y a un petit ruisseau. J’insiste sur le « petit ». En juillet, au cœur de l’été, il reste rarement plus qu’un maigre filet d’eau. N’empêche, je me suis renseigné. Ce filet d’eau se jette dans un ruisseau à peine plus gros, qui se jette lui-même dans une petite rivière, qui se jette elle-même dans un fleuve, qui se jette lui-même dans l’océan. Ce qui fait que, du pas de ma maison, je suis relié au monde entier par ce minuscule filet d’eau. Et ça, pour moi qui n’ai jamais quitté mon petit village, c’est important. Un jour, oui un jour, il faudra que je descende le ruisseau, et on verra bien où son courant me mène. Tout plutôt que de mourir où je suis né, sans avoir rien vu du vaste monde qui m’entoure.

Date d’écriture: 2016
A ceux qui n’ont jamais vu le vaste monde.
Il n’est jamais trop tard.

ruisseau

2 réflexions au sujet de « Le ruisseau »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s